lundi 11 décembre 2017

Oui TonTon

Humour

Juste pour rire, je serais tenté de dire, voilà un petit festival de singles dédiés à l'humour suisse et français, avec des artistes comme :

Fernand Raynaud (1963)

Ce disque est un single pour le jukebox et n'a par conséquent que deux titres, sans pochette.
1) Ma soeur s'est mariée (F. Raynaud)
2) Le saucisson (F. Raynaud)

Guy Bedos et Sophie Daumier (1969)

Le LP vous avait bien plu, alors on continue avec ce EP.
A1) Oui tonton (Veber - Bedos)
A2) Dialogue (Veber)
B1) Le fils à papa (Dabadie)
B2) Le retour d'un tueur (Bedos)

Bernard Haller (1974)

Il était Suisse et était avec Zouc, un peu le début des humoristes suisses connus ailleurs que dans le canton de Vaud.
1) Le Pianiste (B. Haller)
2) Accusé Levez-vous (B. Haller)

Patrick Green et Olivier Lejeune (1974)

Bien connu et beau succès pour ce duo du rire.
1) Pot pour rire Monsieur Le Président (Lederman - Lejeune - Green)
2) Les deux folles (P. Porte - D'Yor - Green - Lejeune)

Andrée Walser (1975)

Humoriste vaudoise qui animait les soirées dans les "Grandes Salles" (salle polyvalente et autre maison de la culture, pour traduire) sur la Riviera vaudoise. Elle me faisait hurler de rire.
1) Voyage en Italie (Part 1) (Texte Roger Delapraz - Acc musical Albert Urfer)
2) Voyage en Italie (Part 2) (suite idem)

François Silvant (1984)

Certainement celui qui a eu le plus grand succès chez nous. Il avait fait un passage éclaire en France, mais ça n'a pas correspondu à ses attentes. Je vous conseille de faire un petit tour sur YouTube pour regarder quelques sketches de lui :
1) Autrement ça va
2) Propre en ordre

Humour

samedi 9 décembre 2017

Robert Farel

Purée et boudin avec les "R"

Robert "Bob" Farel encore un artiste 80's qui a fait un gros tube "Les petis boudins" et 4 autres singles dans l’anonymat total.
"Rue des mauvais garçons"  sorti en 1988 est dans la lignée du single précédent : Pas de surprise, la même (presque) pop.Un disque qui aurait pu être chanté par plein d'artistes de cette époque. Du bon, comme tu mauvais, ici c'est plutôt pas mal, ça reste encore assez frais et me pousse à préférer "Une seule balle pour toi" qui est supérieur musicalement et que l'on peut écouter plusieurs fois de suite sans trop se lasser.


1) Rue des mauvais garçons (R. Farrel - Claude Bouillon)
2) Une seule balle pour toi (R. Farrel - Claude Bouillon)
Production Hurbier et Bob Farel
℗ 1988

Robert Farel 88

vendredi 8 décembre 2017

Special Danse

Les EP's qui font tout bouger

Tout au fond d'un bac, une découverte d'un autre temps et des artistes qui étaient déjà vieux quand moi j'étais enfant ... c'est tout dire.

Claude Luter Quartet (1960)


Le voilà le disque de Claude Luter que vous attendiez tant ! (?) Enregistrement dans le style New Orleans, plein de swing et de feeling, votre ami Claude Luter a pris les tempos qui feraient danser même des ornithorynques et pour finir en beauté : ces titres seront demain des refrains à la mode. On peut dire qu'ils savaient vendre leur marchandise en ce temps-là.

A1) Créole Jazz (Luter) fox créole

A2) Passeport to paradise (Bechet) slow-fox
B1) Premier bal (Bechet) slow-fox
B2) Saint Germain Dance (Luter) fox

Ray Conniff et Son Orchestre et Choeurs (1961)


Bon pour la danse, exigez ce label de qualité, car il vous garantit 
a) les meilleurs disques de danse, 
b) avec tous vos airs préférés 
c) par des orchestres de grande qualité. 
Ils en faisaient des tonnes pour le promouvoir les artistes. Ray Conniff était un monstre déjà, car il s'agit ici de sa 15ème Série, une vrai machine à produire des disques tout comme ses collègues Lefèbvre, Mauriat et autres.

A1) Besame Mucho (Vélasquez - Skylar) slow-boléro

A2) Stranger In Paradise (Borodine - Wright - Forrest) boléro
B1) Just One Of Those Things (Cole Porter) fox-guaracha
B2) Brazil (Barroso - Russel) fox-manbo

Manuel Pizarro et Son Grand Orchestre Argentin (1959)


Manuel Pizarro est présenté comme "le tango fait homme" Depuis ces débuts en 1920 il aura une prodigieuse carrière tango et fait partie des EP qui tournaient aussi dans le juke-box de l'hôtel, ça fait vraiment vieux.

A1) Adios Pampa Mia (Morès) tango

A2) Cantemos Corazon (Aléssio) tango
B1) Brumoso (Nussotti) tango
B2) Je crois encore en mon destin (Lopez) tango


jeudi 7 décembre 2017

A's+B's Sides Vol. 30

The Waikiki Girl

Honneur aux années septante (+ 1) avec un panaché de style. Mention spéciale au disque de Canned Heat qui est toujours aussi efficace et très bon sur les deux faces.


Bonnie St. Claire & Unit Gloria - Waikiki Man - Will It Help Me (1973) Après le gros succès de "Clap Your Hands And Stamp Your Feet" on a continué à suivre cette artiste à travers quelques 45t supplémentaires.
Billy Swan - I Can Help - Ways Of A Woman In Love (1974) Ça été le gros tube pour lui, le genre de chanson dont un artiste a du mal à se remettre.
Canned Heat - Rollin' And Tumblin' - Can't Hold On Much Longer (1972) Tout est bon dans les conserves, enfin ici spécialement.
Clout - Oowatanite - Oh How I Long To Be With You Again (1979) Depuis l'Afrique du Sud pour une jolie période à succès ici en Europe.
Eric Clapton - I Shot The Sheriff - Give Me Strengh (1974) Un vrai classique.
Ganymed - It Takes Me Higher - Hyperspace (1978) Je le mettais souvent sur la platine du bar, pas mal marché.


Matia Bazar - Vacanze Romane - Palestina (1983) Le groupe italien que j'ai toujours préféré, cela venant de la délicieuse voix d'Antonella Ruggiero. Après son départ le groupe n'aura plus vraiment le même succès.
Ringo Starr - You're Sixteen - Devil Woman (1974) Bien ringART mais efficace.
Status Quo - Rain - You Lost The Love (1976) Pour mettre tout le monde d'accord, rien de tel qu'un disque des bûcherons du rock.
Suzi Quatro - Devil Gate Drive - In The Morning (1974) Les deuxièmes faces ont toujours été des productions de dame Quatro, moins percutant que les face A.
The Fatback Band - (Are You Ready) Do The Bus Stop - Gotta Learn How To Dance (1975) Juste pour danser et finir sur air festif.


Les deux faces
secours

mercredi 6 décembre 2017

L'idole des jeunes

R.I.P

Le moment que tous les fans ne voulaient pas voir venir est arrivé ... Extrait du seul LP que je possède de lui un superbe chanson. Respect


Fumée

mardi 5 décembre 2017

Pop Concerto

Des Instrumentaux

Pas besoin de présenter cet assemblage de personnes, qui sont des malins dans le show-biz et qui avaient un très bon filon dans les années septante.
Alors c'est plus sur le nom que j'ai pris ce disque et ma surprise a été, quand même, grande quand je l'ai écouté et que je me suis retrouvé face à des instrumentaux, des sha-la-la, des gouzigouzi gouzigougouza et quelques mots, par ci par là. Je parle d'une belle esbroufe et je me suis laissé avoir, j'aurai déjà pu me dire à l'achat : "mais où est le orchestra ?!".
Faudra encore écouter et pour pouvoir dégager quelques titres intéressants, si on fait abstraction des tubes "Pop Concerto" et "Hey Hey", à voir !


Face 1
Pop Concerto (P. de Senneville - O. Toussaint)
Ainsi Parla Zarathoustra (et non Zara Toussa) (R. Strauss)
Bleu, Blanc, Rouge (P. de Senneville - Al. Grant)

Blue Square (P. de Senneville - O. Toussaint)
Ma Jalousie (D. Vangarde - J. Kluger)
Manuela Train (C. Gordanne - J. Wira)

Face 2
Hey Hey (P. de Senneville - O. Toussaint - Ibach)
O'Kalender (P. de Senneville - O. Toussaint)
Kyrie Elei Pop (O. Toussaint - P. de Senneville)
Lady Bagheera (I. Wira - C. Gordanne)

Nefta (I. Wira - C. Gordanne)
Time For Love (Vitalis - Rallo - Michaële - Montes)
Les Matins D'Hiver (R. Seff - D. Seff)

℗ 1973